Un autre MONDE à l'Yerres

Un autre MONDE à l'Yerres

....ma fille est invitée à une fête d'anniversaire dans un centre de jeux ...

Le plus beau soleil de printemps brille dehors et m'incite à chercher une belle promenade pour les deux heures avant de récupérer ma fille ....

Il y a la petite rivière, l'Yerres

C'est ce qui m'attire et je regarde sur GoogleMaps s'il y a une possibilité proche de s'y rendre et de garer la voiture .... et tante Google fait des propositions, entre autres la Closerie Falbala.

Je n'arrive pas à m'en faire une idée, mais les photos sont très attrayantes, c'est au bord de la petite rivière et ... bref, j'y vais.

Les ruelles sont de plus en plus étroites et sinueuses. Le pont de pierre est vieux et si petit qu'il ne peut être traversé que par une seule voiture à la fois ....

Je cherche un endroit pour garer la voiture en espérant ne déranger personne ...

tout semble si calme, si discret, si reposant en fin de semaine.

Un jeune homme bronzé vient à ma rencontre et me demande

si je voulais visiter la closerie : ah bien sûr !

.... il s'avère qu'il s'agit d'un malentendu

...euh non, ce n'est pas moi qui a appelé, ce n'est donc pas moi qui est attendu.

Mais le destin m'est infiniment favorable en ce magnifique samedi de printemps et je peux tout simplement participer à la visite réservée ....

... je suis heureuse

....et bientôt je ne pourrai plus sortir de mon émerveillement ...

Submergée, impressionnée, heureuse et avec le sentiment

de revenir d'une autre sphère

et de me replonger dans cette réalité normalement reconnue, je me rends au centre de jeux commercial et accueille ma fille avec joues rouges, également heureuse.

Elle s'était vraiment bien débrouillée au laser game .... Elle aussi avait plongé dans un autre monde..

 

Mais vois par toi-même cet étonnant bijou de Périgny-Sur-Yerres, que même la plupart des habitants ne connaissent pas ....

En quête permanente à intégrer des expériences dans la peinture et de l'art, Dubuffet met en œuvre

la peinture dans l'espace et dans le temps, dans la poésie et le son, dans le mouvement et même sur la scène. 

Il compose une musique pour son poème Le Bal des Leurres et conçoit une chorégraphie.

Au plus tard à la vue du Coucou Bazar, un Ooh ! émerveillé m'échappe ... et puis les éléments se mettent à bouger, à danser .... peinture sonore mise en mouvement ....

Ses sculptures monumentalesde plusieurs mètres de haut se trouvent dans le monde entier et ici à Périgny-sur-Yerres

on peut les voir toutes réunies sous forme de maquettes.

20220319_190954[1]
20220320_163052[1]

Mais le plus phénoménal attend le visiteur à la fin.    

Et là encore, l'œuvre de l'artiste réserve plus d'une surprise .....

..un couple...

Qui est la femme & 

qui est l'homme ...

vivre dans des pure créations mentales … (J.Dubuffet)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*